Bordeaux - février 2014

Voici quelques nouvelles de la communauté des frères du couvent du Rosaire de Bordeaux en cette moitié du premier trimestre de l’année 2014.


Depuis le mois de janvier, le couvent de Bordeaux a accueilli un postulant  en provenance de la Hongrie.  C’est le frère Mathieu Barna, vicaire du vicariat général de la Hongrie, qui personnellement a accompagné le postulant Árpád Péter Forraî de la Hongrie à Bordeaux. Le postulant devra séjourner à Bordeaux pendant quelques mois avant de commencer le noviciat pour le compte du vicariat de la Hongrie. Árpád a déjà commencé l’apprentissage de la langue française. L’expérience s’avère très enrichissante, car non seulement il apprend la langue, il partage également  la vie de la communauté. Il est un postulant interne. Sa formation est déjà à ses débuts.
Árpád arrive au moment où le frère Benoît Joseph Colonval quitte le couvent de Bordeaux pour une nouvelle assignation à l’île de la Réunion. C’est aussi une nouvelle expérience pour ce frère dans cette île de l’océan indien. A lui et aux autres frères membres de sa nouvelle communauté, nous souhaitons un fructueux apostolat dans ce département d’outre-mer.
Dans la première quinzaine du mois de février, la communauté a eu aussi la joie d’accueillir notre frère, monseigneur Jean-Louis Brugues en provenance de Rome. Profitant de son séjour à Bordeaux, il a donné une conférence  sous le titre, « les archives secrètes du Vatican : la mémoire de l’église ». Cette conférence est donnée dans le cadre d’une série des conférences programmées cette année et proposées par « les jeudis de saint Paul ».
Le frère Eric Monira vit depuis plusieurs années au couvent du Rosaire de Bordeaux  en tant que frère familier. Parvenu au terme de son engagement temporaire, la communauté l’a admis pour un engagement définitif. Nous lui adressons toutes nos félicitations !
On retiendra aussi parmi les événements marquants de la vie conventuelle, la visite canonique de la communauté effectuée par le Provincial et son Socius.
Les frères se portent bien dans l’ensemble.

fr Antoine TINGBA, op

Annonces