In Memoriam fr. Bernard Autran

Le fr. Bernard Autran, du couvent Saint-Thomas-d'Aquin à Toulouse, est décédé au cours de la nuit du 29 au 30 juin 2007 à la clinique Monié (Villefranche du Lauragais) à la suite d’un accident vasculaire cérébral.
Le fr. Bernard était né le 3 mars 1922 à Beaulieu-sur-Mer (06), avait fait profession le 24 septembre 1942 et avait été ordonné le 10 juillet 1949.


Ses obsèques ont été célébrées le mardi 3 juillet à 12h au couvent Saint-Thomas-d’Aquin à Toulouse. Gardons-le dans notre souvenir fraternel & prions pour le repos de son âme.

Le Père Bernard Autran a quitté ce monde pour rejoindre le Père des cieux comme il l’a toujours désiré, et si souvent prêché. Il est mort dans la nuit du 30 juin 2007.
Pour ceux qui sont au loin, je résume les faits. Le frère Bernard a fait un AVC dans la nuit du 21 au 22 juin 2007. Un frère qui avait rendez-vous avec lui l’a trouvé au matin paralysé au pied de son lit. Il a été transporté à l’hôpital de Rangueil qui l’a expédié en clinique le lendemain. Il est resté à demi paralysé et ne pouvant pas se faire comprendre du fait de la paralysie de la langue. Le matin du 30 juin la clinique nous faisait part de son décès dans la nuit.
Aussitôt ramené au couvent, il fut installé dans la Chapelle Saint Thomas, car le lendemain avaient lieu des ordinations au couvent. Un grand nombre de personne est passé le voir et lui rendre hommage dans la chapelle qui était maintenue ouverte.
Le lundi 2 juillet au soir une veillée de prière a suivi l’Office des vigiles des défunts. Composée par le frère Olivier de Saint-Martin et animée par des catéchistes, la veillée était bâtie sur des textes du fr. Bernard, publiés dans son commentaire du Rosaire. Une centaine de fidèles et de frères a participé à cette veillée très recueillie.
Le mardi 3 juillet, fête de l’apôtre Thomas, la messe des obsèques eut lieu à midi, comme nous avons coutume de le faire. Prévoyant qu’il y aurait du monde, nous avons célébré côté nef. Et de fait la nef était absolument remplie.
La célébration fut présidée par le frère Gilbert Narcisse, prieur provincial, la prédication assurée par le frère Bruno Grégeois, la chorale animée par le frère Louis-Marie Ariño-Durand et l’ensemble mené par le frère Olivier de Saint-Martin.
La famille du frère Bernard était réunie quasiment au complet du moins de ses sœurs et de ses frères, avec nombre de neveux et de nièces.
Ensemble nous sommes allés au cimetière de Terre Cabade où il repose en paix.
De nombreux témoignages ont dit et redit tout ce que chacun lui devait et avait reçu de lui pendant ces plus de quarante ans de présence à Rangueil.
Le rayonnement du frère Bernard Autran, un rayonnement vraiment évangélique, est manifeste et tout laisse penser qu’il continuera. Il laisse un grand vide dans le couvent de Toulouse et dans le quartier de Rangueil.
Nous le confions à votre prière, mais n’hésitez pas à lui demander d’intercéder pour vous auprès de Jésus qui doit l’avoir en grande estime.
fr. Alain Quilici op

Annonces